Éditorial

Éditorial

« L’avenir n’est plus ce qu’il était », écrivait le poète Paul Valéry. S’il ajoutait avant « Le problème avec notre temps », ce n’était pas parce qu’il considérait lui-même cette situation comme problématique, mais parce qu’il voulait faire de son trait d’esprit tritemporel une pointe contre les conservateurs de son époque. De nos jours, le terme même de « conservateur » a perdu de sa force tant nous sommes tous transformistes – parce que nous assumons que le débat peut seulement porter sur l’orientation de la transformation du monde. Son orientation… et sa vitesse : après tout certains changements se font plus vite que d’autres. Le choix du thème « La médecine familiale, une spécialité d’avenir » allait donc dans ce sens : la première ligne est un lieu particulièrement propice à l’expérimentation de nouveaux types de pratique médicale, et nous pouvons tous être des moteurs qui accélèrent ce renouvellement.

Un groupe d’intérêt pas comme les autres
Dans OMEGA et les gestionnaires médicaux de demain, je vous présente cette organisation, plutôt collectif de plusieurs groupes d’intérêt que GI en tant que tel, qui vise à jeter des ponts entre les domaines de la médecine et de la finance – pour augmenter l’impact des médecins sur la gestion du système de santé. Présentation de l’histoire et de la mission de l’organisme, des activités habituelles et des nouveautés de cette année : il y a tout ce qu’il faut pour vous convaincre de vous joindre au mouvement! +

Respirer au-delà de l’eupnée
Ce premier volet de la série Vers une médecine méditative expose la manière dont la méditation fait lentement son chemin dans les facultés de médecine comme dans la pratique médicale du Québec. Un rappel que la médecine alternative peut se manifester différemment que dans des produits de santé naturelle et des médicaments en vente libre, et qu’on peut s’y intéresser pour autre chose que la manière dont elle risque de créer des interactions nocives avec la médecine traditionnelle. +

En santé jusqu’à la dernière ligne
Dans cette chronique, je vous présente dix romans graphiques sur des thèmes liés à la santé qui, en plus d’offrir un divertissement plaisant et une esthétique certaine, peuvent constituer de puissants outils d’éducation médicale. De quoi remplacer – du moins je l’espère – les revues de salle d’attente ou les dépliants défraichis qui trônent dans leur présentoir depuis des temps immémoriaux. +

La collaboration : un outil pour le patient et pour le professionnel
Pour cette deuxième participation aux pages (virtuelles) de Première ligne, Stephanie Lio nous explique en quoi la collaboration, autant intraprofessionnelle qu’interprofessionnelle, est non seulement utile pour améliorer les soins offerts au patient, mais pour la formation continue des médecins qui l’appliquent de bonne foi – c’est-à-dire avec une curiosité réelle plutôt qu’une ouverture de façade. +

Activités des GIMF
Université de Montréal (campus Montréal)

Espace CQMF
Le nouveau président du CQMF développe les raisons pour lesquelles, selon lui, le système de santé serait mieux servi par une dépolitisation de sa gestion. Cette réflexion, soumise à la fin du processus électoral en cours, saura très probablement lancer des débats intéressants entre les plus politisés d’entre vous. +

Espace FMOQ
La conseillère aux communications de la FMOQ, Marie Ruel, nous présente les évènements qui se dérouleront les 20 et 21 octobre dans le cadre de la Grande Marche liée au Grand Défi Pierre Lavoie – et vous invite, futurs omnipraticiens, à y manifester dès maintenant votre engagement. +

Du nouveau au MD
Le rédacteur en chef du Médecin du Québec apporte des nouvelles fraiches à propos de l’accès gratuit au magazine, désormais réglé avec trois des quatre facultés de médecine québécoises. +

Futurs omnis, à vos claviers!
Vous souhaitez joindre l’équipe de Première ligne? Pour tous les détails sur comment soumettre des articles et les thèmes proposés, consultez notre page Futurs omnis, à vos claviers!.

Abonnez-vous à notre infolettre à partir de notre site Web pour recevoir une alerte par courriel lors de la parution des prochains numéros. Aimez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter pour être au courant de nos dernières nouvelles.

Pour toute autre question, n’hésitez pas à communiquer avec nous par courriel.

L’omnipratique pour tous, et tous pour l’omnipratique!

Frédéric Tremblay
Étudiant en 4e année de l’Université de Montréal (campus Montréal)
Rédacteur en chef 2018-2019
Première ligne, la revue des médecins de famille de demain