Diner-conférence sur le cannabis médical

Diner-conférence sur le cannabis médical
En 2017, 37 % des gens ayant déclaré avoir consommé du cannabis dans la dernière année l’auraient fait à des fins médicales.

Le 3 décembre dernier, les étudiants en médecine de l’Université Laval ont eu la chance d’assister à une conférence organisée par le GIMF à propos du cannabis, présentée par Dre Virginie A. Croteau, une R3 inscrite au programme de compétences avancées en soins palliatifs formée sur le cannabis médical. Dans le contexte de la légalisation du cannabis du 17 octobre 2018, le sujet de cette conférence était plus que pertinent! 

La conférence était présentée sous la formule de « capsules cliniques » inspirées de réelles questions que les patients nous posent sur le cannabis. Les étudiants ont pu en apprendre davantage sur les effets du cannabis, qu’il soit utilisé de manière récréative ou médicale, sur les enjeux reliés à la prescription, sur l’évolution de la législation au Canada, sur les habitudes de consommation des Canadiens et sur le rôle du médecin de famille dans ces différents enjeux.

Ç’a été très intéressant d’entendre parler du cannabis d’un point de vue médical, surtout dans le contexte de la pratique de la médecine de famille. Cette idée de conférence a été proposée par deux étudiantes de 3e année de préexternat, et leur curiosité par rapport au cannabis était apparemment partagée puisque plus d’une centaine d’étudiants ont assisté à la conférence!

J’y ai personnellement assisté et j’ai été surprise d’apprendre qu’en 2017, 37 % des gens ayant déclaré avoir consommé du cannabis dans la dernière année l’auraient fait à des fins médicales*. Dans une perspective de réduction des méfaits, j’ai trouvé très utile que les étudiants en médecine soient mieux informés de la réalité de la consommation du cannabis : ils pourront ainsi mieux saisir les problématiques reliées à son utilisation. Suite à la récente légalisation, cette substance est plus accessible que jamais et c’est très certainement une donnée qui nous accompagnera dans notre pratique médicale future. Il était également très intéressant de démystifier les propriétés du cannabis et de discuter de la véritable efficacité de cette substance dans le traitement de la douleur chronique ou de la dépression, entre autres.

L’initiative des étudiants est toujours la bienvenue au GIMF de l’Université Laval, et c’est grâce à nos membres et à nos conférenciers dynamiques que nous pouvons continuer d’offrir des activités aussi plaisantes aux étudiants intéressés par la médecine de famille!

*INSPQ, Enquête canadienne sur le tabac, l’alcool et les drogues, 2017

Léa Dancause-Lavoie
Université Laval, promotion 2022
Coprésidente du GIMF ULaval

Dans ce numéro