Retour sur le 5 à 7 postjumelage CaRMS

Retour sur le 5 à 7 postjumelage CaRMS

Le 18 mars dernier au Resto-Bar La Maisonnée à Montréal se tenait le 5 à 7 postjumelage CaRMS (Service canadien de jumelage des résidents) en médecine de famille, une initiative des Groupes d’intérêt en médecine familiale (GIMF) du Québec soutenue par le Comité de la relève du Collège québécois des médecins de famille (CQMF). Une cinquantaine de finissants ont eu la chance d’y participer; des consommations et des nachos leur ont été offerts afin d’agrémenter leur soirée ! L’évènement a été organisé par des représentants de chacune des quatre facultés de médecine des universités québécoises (Laval, McGill, Montréal et Sherbrooke) en collaboration avec leur GIMF respectif. Le rôle des GIMF consiste, entre autres, à promouvoir la formation postdoctorale et l’exercice de la profession ainsi qu’à améliorer l’image de la spécialité durant les études médicales prédoctorales. L’amélioration de l’image de la médecine de famille passe en partie par les futurs résidents; la participation des GIMF à l’événement était donc de mise !

Une soirée où les discussions informelles étaient les bienvenues!

Le Comité de la relève du CQMF a été créé il y a maintenant 2 ans afin de faire valoir les intérêts des étudiants, résidents et médecins de famille en début de pratique ainsi que de leur offrir du soutien et des ressources tout au long de leur cheminement académique et professionnel. Cette soirée avait donc pour objectif, entre autres, de rejoindre les futurs résidents et de leur faire connaitre le CQMF. Cette prise de contact est d’autant plus importante que les résidents en médecine de famille deviendront d’emblée membres du CQMF dès le début de leur résidence, et ce, sans frais. Il est donc très utile de savoir ce qu’est le CQMF et le rôle qu’il joue auprès des résidents. Cet évènement a notamment permis de constater que plusieurs étudiants confondent le CQMF avec le Collège des médecins du Québec (CMQ), alors qu’ils n’ont pas du tout la même mission !

Pour en savoir plus sur le rôle du CQMF

L’objectif principal de cet évènement était tout de même de féliciter les externes ayant été jumelés dans l’un des programmes de résidence en médecine de famille. Évidemment, il s’agit d’une étape très importante de leur parcours; c’était donc l’occasion de souligner cette belle réussite ! Dre Marie-Claude Moore, présidente du Comité de la relève, et Dr Frédéric Turgeon, futur président désigné du CQMF, étaient donc présents lors de l’événement afin de les féliciter, mais également afin d’échanger avec eux et de répondre à leurs questions à propos de divers sujets.

Dre Marie-Claude Moore, présidente du Comité de la relève du CQMF, et Dr Frédéric Turgeon, futur président désigné du CQMF, lors de leur allocution aux participants.

Dre Marie-Claude Moore, présidente du Comité de la relève du CQMF, et Dr Frédéric Turgeon, futur président désigné du CQMF, lors de leur allocution aux participants.

Considérant que près de 50 % des finissants des cohortes des facultés de médecine du Québec sont jumelés en médecine de famille, il est possible que pour certains étudiants qui convoitaient d’autres spécialités, la médecine de famille n’ait pas été un premier choix. Des évènements comme celui-ci permettront, espérons-le, de les accompagner dans leur parcours et de leur faire connaitre les aspects positifs de la médecine de famille !

Cette première édition du 5 à 7 postjumelage CaRMS en médecine de famille fut une belle réussite et nous espérons que les étudiants ont apprécié l’initiative !

Nous sommes ouverts aux commentaires et suggestions ! N’hésitez pas à communiquer avec Mme Céline Escalle, coordonnatrice du Comité de la relève au releve@cqmf.qc.ca.

Chanel Béland
Étudiante de 4e année
Université de Montréal au campus de Montréal
Membre du Comité de la relève du CQMF

Cet article utilise l’orthographe moderne recommandée.