Pourquoi pas un mentor?

Pourquoi pas un mentor?

Le parcours d’un étudiant en médecine est jalonné d’étapes charnières, de multiples sources de stress telles que le début de l’externat, le processus du CaRMS, le début de résidence, etc. L’étape générant le plus de stress est certainement le début de la pratique. Même en première ou deuxième année de médecine, cet objectif, qui paraît parfois bien lointain, peut générer de l’anxiété.

Plusieurs craintes et appréhensions peuvent se matérialiser à l’aube d’entreprendre ses premiers pas comme médecin dans un nouveau milieu, en ayant des tâches et des responsabilités qui diffèrent de celles de la résidence.  Les médecins de famille peuvent ressentir un certain isolement en début de pratique. La charge de travail, le manque de ressources et l’absence de modèles peuvent inquiéter avec raison les nouveaux praticiens. Comment pallier ces préoccupations, souvent temporaires et bien spécifiques? Le mentorat est une des solutions de plus en plus valorisées.

Selon l’organisme Mentorat Québec, le mentorat est « une relation interpersonnelle de soutien, d’échanges et d’apprentissage, dans laquelle une personne d’expérience investit sa sagesse acquise et son expertise afin de favoriser le développement d’une autre personne qui a des compétences à acquérir et des objectifs professionnels à atteindre. »[1]

Certaines recherches[2] démontrent que le mentorat peut aider à l’intégration dans la pratique médicale. Le CQMF, tout comme d’autres organismes, travaille à la mise en œuvre d’un programme de mentorat. C’est un phénomène très répandu dans le monde de l’entreprise privée, mais qui était, jusqu’à très récemment, peu exploité dans la culture médicale. Et quel est le but d’un tel programme ? Celui de soutenir la réussite personnelle et professionnelle de la relève en médecine de famille au Québec.

Le programme du CQMF s’adressera aux nouveaux médecins dans leurs cinq premières années de pratique.  Plusieurs programmes universitaires de médecine de famille offrent un type d’accompagnement professionnel aux résidents; le programme de mentorat du CQMF viendra combler le besoin de soutien dans le passage professionnel à la pratique, par le partage du savoir et de la sagesse d’un médecin-modèle d’expérience, choisi par le mentoré. Le programme devrait être lancé officiellement en septembre 2016.

Il est peut-être trop tôt dans votre parcours pour profiter d’un tel programme, mais il est important d’être sensibilisé dès maintenant à ces ressources, question de réduire votre stress face aux prochaines années. Peu importe les défis que vous rencontrerez à l’externat, à la résidence ou en début de pratique, n’hésitez pas à bien vous entourer et à aller chercher toute l’aide qui vous est offerte.

Si vous vous posez des questions sur le mentorat ou sur la transition vers la pratique, profitez des  événements auxquels participe le CQMF pour en discuter avec nous. Peut-être serez-vous les prochains mentorés!

Samuel Caron, équipe 2014-2015
Samuel Caron Rousseau, M.D., CCMF

 

[1] Qu’est-ce que le mentorat?

[2] Thomas-MacLean R, Hamoline R, Quinlan E, Ramsden VR, Kuzmicz J. Discussing mentorship. An ongoing study for the development of a mentorship program in Saskatchewan. Can Fam Phys. 2010; 56: e263-272.

Dans ce numéro