Médecin vedette : Dr Pierre-Paul Tellier

Médecin vedette : Dr Pierre-Paul Tellier

Médecin vedetteTomber dans la médecine, comme on peut tomber dans la marmite de potion magique; c’est ce qui est arrivé à Dr Pierre-Paul Tellier lorsqu’il a été mis au défi d’appliquer en médecine par un ami durant son baccalauréat en biologie. Loin d’avoir eu la piqûre immédiatement, ce n’est que durant sa résidence de médecine de famille, loin des salles de classe et loin des grands hôpitaux universitaires, qu’il a trouvé la passion qui allait le mener loin.

Avant Grey’s Anatomy, House et Trauma, il y avait Marcus Welby, M.D., émission américaine avec pour protagoniste un médecin de famille empathique qui s’impliquait activement dans sa communauté et dans la vie de ses patients, se souvient Dr Tellier. C’est durant sa résidence à l’unité de médecine familiale affiliée à l’Hôpital Children’s de Montréal (unité qui n’existe plus) que Dr Tellier a finalement pu vivre une expérience « comme à la télé », où il avait les deux pieds dans la communauté. Il a été exposé à des cas pédiatriques complexes, auxquels la médecine clinique n’était pas la réponse absolue, mais où il fallait plutôt adopter une approche centrée sur le patient et sur tous les aspects de sa vie. De fil en aiguille, il a développé un grand intérêt pour la médecine de l’adolescence et a donc poursuivi un programme de fellowship de deux ans dans cette surspécialité à New York.

Pourquoi les ados? « Parce qu’ils sont dynamiques, idéalistes et passionnés; parce qu’ils ont beaucoup de potentiel; parce qu’ils sont parfois incompris et que je veux les accompagner dans leur besoin de s’affirmer », répond sans hésitation Dr Tellier. Quant à ce qui est le plus difficile dans sa pratique, ce sera toujours de devoir se démener pour obtenir les ressources nécessaires pour subvenir aux besoins de santé des jeunes, surtout dans un contexte de vieillissement de la population et de ressources limitées.

À son retour à Montréal après son fellowship, Dr Tellier n’a pas perdu de temps et a entamé sa carrière en devenant médecin à temps plein au Service de santé pour les étudiants de l’Université McGill et au centre Head & Hands deux soirs par semaine; il occupe ces deux postes depuis maintenant 31 ans! Il a aussi pratiqué à l’ancien hôpital communautaire Queen Elizabeth, et plus récemment à la clinique Herzl de l’Hôpital Juif de Montréal.

Médecin vedetteLe centre Head & Hands a pour mission de travailler avec les jeunes de 12 à 25 ans pour assurer leur bien-être physique, mental et social, depuis 1970. Ils offrent de nombreux services, tels que des services légaux, un programme de socialisation/intégration pour jeunes parents, des lieux physiques pour des activités sportives et artistiques, etc. À travers les années, Dr Tellier est devenu un des piliers de Head & Hands, a soutenu des centaines de jeunes à travers des situations difficiles, et surtout a développé une expertise en santé sexuelle LGBTQ; il est un des seuls médecins du Québec à prescrire les traitements hormonaux pour les jeunes transgenres! Il présentera d’ailleurs sur la santé sexuelle LGBTQ lors du Symposium étudiant de médecine de famille le 20 septembre prochain à l’Université McGill.

En plus de ces activités cliniques, Dr Tellier a un penchant pour les responsabilités administratives. Il a longtemps été membre du conseil d’administration de groupes communautaires travaillant avec les jeunes de la rue. Il a aussi présidé le conseil d’administration de l’organisme Head & Hands pendant dix ans, en plus d’assumer le poste de directeur du Service de santé pour les étudiants de l’Université McGill depuis maintenant 28 années. Dr Tellier s’est aussi beaucoup investi dans la Faculté de médecine familiale de l’Université McGill : il a présidé le comité qui a développé le stage d’introduction à la médecine de famille pour les étudiants de deuxième année, il a créé la séance d’enseignement de l’examen gynécologique avec patientes-enseignantes, et il a été le directeur de la vie étudiante. Au plan national, il est président du comité organisateur du Forum de médecine de famille qui aura lieu en novembre à Québec.

Pour conclure, voici le conseil d’or de Dr Tellier: « Toujours avoir l’œil ouvert aux opportunités qui croisent notre chemin ». Il donne l’exemple de la fois où il a été invité à être médecin-bénévole à l’événement Black & Blue. Dix ans plus tard, c’en est devenu une activité annuelle. Grâce à cela, il a développé une expertise sur l’abus de substances en contexte de « party » et a rédigé le chapitre sur ce sujet dans le « Textbook of Adolescent Health Care of the American Academy of Pediatrics »!

Une fois de plus, nos médecins-vedettes démontrent que la médecine de famille est avant tout une profession de passion et de versatilité!

Merci à Dr Tellier d’avoir participé à l’entrevue menant à cet article!

Catherine JiPropos recueillis par Catherine Ji
Université McGill

Dans ce numéro