Ressources mobiles gratuites

Ressources mobiles gratuites

Qui dit rentrée scolaire dit dépenses : utiles ou inutiles, à vous de décider! La chronique techno de ce numéro vous aidera à réduire la longueur de votre facture en vous proposant quelques applications mobiles gratuites qui pourraient s’avérer utiles pour les nouveaux étudiants en médecine.

Référence générale : Medscape

Chaque faculté de médecine offre un abonnement à une encyclopédie médicale, que ce soit UptoDate ou Dynamed, mais une référence gratuite est utilisée par plusieurs étudiants en médecine lorsque vient le temps de chercher des informations sur le pouce. Plus professionnelle que WebMD et plus fiable que Wikipédia, Medscape est une application recensant un grand nombre de conditions médicales couramment rencontrées en contexte clinique. La possibilité de télécharger les fichiers de données afin de rendre la consultation hors-ligne possible rend cette application intéressante d’usage pour les stages en milieu clinique où le réseau mobile ne fonctionne pas.

Référence pharmacologique : Epocrates

Le recours à une base de données sur les médicaments n’est pas nécessaire avant l’externat, mais une telle application peut s’avérer utile lors d’un stage d’été cliniquement plus exigeant. Une pléthore de ressources gratuites et payantes existent, mais Epocrates se démarque des Micromedex de ce monde en offrant un accès sans frais. La possibilité de rechercher les médicaments en se basant sur des descriptions aussi vague que « la petite pilule rouge » facilitera grandement la vie de l’externe que vous deviendrez!

Calculateur médical : Calculate by QxMD

Très peu de calculateurs médicaux sont offerts sans frais dans les portails de téléchargement, et seul Calculate, qui relève de la compagnie QxMD, mérite qu’on s’y attarde. Son interface, respectable pour une ressource gratuite, est simple sans tomber dans l’injure esthétique. Les scores à calculer pour diverses conditions médicales ou outils diagnostiques sont classées par spécialité pour un repérage rapide.

Journaux médicaux : Read by QxMD

Surnommée le « Flipboard » de médecine à cause de son interface, cette application permet aux intéressés de consulter les nouvelles publications de divers journaux médicaux sous forme de magazine numérique au lieu de simples fichiers PDF. Cette application permet de s’abonner à plusieurs journaux de renom, mais aussi de rechercher des articles stockés dans des bases de données comme PubMed, accessibles via les abonnements des services de bibliothèques de vos facultés respectives. Plusieurs autres applications, comme Omnio ou Docphin, existent à cet usage, mais la possibilité de sauvegarder et de créer des collections pour les articles d’intérêt facilite les recherches futures.

Nouvelles médicales : MedPage Today

Pour les plus curieux d’entre vous qui désirent se tenir au courant des actualités médicales, ce « Feedly » médical doit se tailler une place dans votre écran d’accueil. Les nouvelles, classées par spécialités, permettent de trier le flot d’informations à assimiler. Des résumés sont produits quotidiennement à propos des trouvailles des recherches médicales pertinentes les plus récentes, ce qui évite la lecture d’articles parfois rébarbatifs pour les étudiants qui viennent tout juste de débuter le cours de médecine.

Bonus : Figure 1

Les plus visuels d’entre vous apprécieront l’usage de cet « Instagram pour médecins ». Développée au Canada, cette application reprend un concept primé par les jeunes et moins jeunes : le partage instantané d’images dans un réseau social sélect. Filtre ou pas filtre, diverses conditions médicales sont désormais illustrées, au grand bonheur des apprenants visuels.

Le domaine de l’eHealth étant constamment en développement, une pléthore de ressources médicales électroniques pullule, mais un grand nombre d’entre elles requièrent un abonnement payant ou un déboursé initial. Si certaines de ces ressources gratuites s’avèrent insatisfaisantes, rien ne vous empêche de payer le plein prix pour des applications, mais n’oubliez pas de consulter les reviews : les remboursements sont quasi impossibles à obtenir !

Nina NguyenNina Nguyen
Université de Sherbrooke

Dans ce numéro