Des moments difficiles, il y en aura.

Voici le témoignage émouvant de Christine Motheron, médecin de famille, obstétricienne et mère de trois enfants, lors des Mimi Divinsky Awards en 2009. Elle nous rappelle ici qu’à titre de médecin, il y aura toujours des événements particulièrement difficiles où il sera impossible de ressentir autre chose que de l’empathie profonde pour son patient. Ces événements se graveront à jamais dans notre mémoire et ressurgiront inopinément pendant un souper entre amis, lorsque l’on s’assoupira dans le confort de son lit le soir, lorsque l’on enverra ses enfants à l’école, lunch en main. C’est un fait, ça fait partie de la profession.

Lire l’article de Dre Motheron paru dans Première ligne en 2012 : Tout concilier, et pourquoi pas?

L’équipe de Première ligne

Dans ce numéro